Rechercher
  • osteopathiepb

Ostéopathie, préconception et PMA

Le projet de créer une famille est le projet d’une vie pour beaucoup et plusieurs facteurs peuvent mettre leurs grains de sel dans le processus. Avec ou sans pathologie médicale, l’ostéopathie peut favoriser la conception d’un nouveau-né.


La place de l’ostéopathie dans la préconception ?


Pour mettre toutes les chances de concevoir un bébé, l’ostéopathe se basera sur plusieurs systèmes, tous interdépendants les uns des autres.


Musculo-aponévro-articulaire



On commence par le sujet le plus évident. Pour que la sphère gynécologique fonctionne correctement, il faut que son contenant soit en bonne santé. Il est donc indispensable que le rachis lombaire et le bassin (sacrum, iliaque, pubis et coccyx) bougent correctement.


Tout les tissus mous, c’est-à-dire, les ligaments et les muscles, doivent aussi être souples et suffisamment toniques (périnée, diaphragme, ceinture abdominale, ligaments du bassin).


Viscéral


Tous les viscères sont reliés entre eux et aux structures osseuses par des ligaments et sont enveloppés de fascias. Ces derniers permettent une bonne mobilité et un bon système de soutien. Mais ils peuvent parfois être trop/pas assez tendus, ou des adhérences cicatricielles peuvent perturber la mobilité des organes suite à des chirurgies ou des infections. En redonnant de la liberté de mouvement à ces organes, l’ostéopathe favorisera leur bon fonctionnement.


Système Nerveux Autonome


Toutes les fonctions de l’organisme sont régis par le système nerveux. Pour ce qui est de la respiration, la digestion, ou le fonctionnement des organes pelviens, c’est le système nerveux autonome qui s’en occupe. Celui-ci peut être perturbé par de nombreux facteurs comme le stress, le manque de sommeil ou tout autre antécédent physique ou émotionnel. Ici aussi l’ostéopathe réalisera des tests pour évaluer l’état de ce système nerveux autonome et veillera à rétablir un bon équilibre si nécessaire.


Hormonal


Les étapes de préconception, fécondation, nidation, grossesse puis accouchement dépendent de plusieurs cascades hormonales. Si l’une des glandes sécrétant ces hormones est soumise à de fortes contraintes tissulaires ou si sa mobilité est réduite, alors sa fonction sécrétoire peut aussi être affectée. Il est donc important de s’assurer de la bonne mobilité de ces glandes (thyroïdes, surrénales, ovaires/prostate, foie, pancréas) et des structures environnantes.



Maman et Papa, égaux face à l’infertilité


L’infertilité est une cause quasiment paritaire. 55% des causes d’infertilité sont féminines et donc 45% sont masculines. Une fécondation nécessite un ovule et un spermatozoïde. Il est donc indispensable que lorsqu’un couple éprouve des difficultés à avoir un enfant, le futur papa réalise lui aussi des tests médicaux plus ou moins importants en fonction des résultats.


Dans cet article, les termes sont volontairement génériques car les traitements ostéopathiques peuvent autant concerner l’homme que la femme.



Approche pluri-disciplinaire

L’ostéopathie seule est parfois limitée et l’intervention d’autres professionnels de santé peut être bénéfique. Un traitement en naturopathie pour réguler le pH ou adapter l’alimentation sera essentiel.


Dans certain cas, un suivi psychologique sera aussi nécessaire afin de travailler sur d’éventuelles causes psychologiques d’infertilité (stress, peur, antécédents émotionnels, etc).


Le succès du processus thérapeutique résidera dans une bonne prise en charge interdisciplinaire.


Conclusion


Que vous soyez suivi en clinique de fertilité ou que vous souhaitiez optimiser vos chances de grossesse, un ostéopathe peut vous aider dans votre beau projet. Il vous accompagnera tout au long du processus mais aussi pendant votre grossesse, avant et après l’accouchement.


Il accueillera aussi bébé avec grand plaisir si besoin !


N’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de votre ostéopathe afin de réaliser une première évaluation.


Au plaisir de se rencontrer !





Alexandre Mathurin, Ostéopathe D.O., Juin 2021.

1 vue0 commentaire